Envoi en mission du P. François de Sales NANG 

 Dieu est l’initiateur de la mission...

Nouveau
Publié par  Fr. Jean François ESSOMBA, SAC  le 23-06-2016
Le vocable  mission est un mot qui vient du latin  « mittere » et veut dire envoyer.  Il est  utilisé dans l’Eglise pour  désigner la mission que les Apôtres ont reçue du Christ d’annoncer la Bonne Nouvelle du salut  à tous les hommes (Mt 28, 18- 20).  En effet, Dieu est l’initiateur de la mission (Décret sur l’activité missionnaire de  l’Église « Ad Gentes Divinius »no 2). Il a envoyé son Fils Unique afin de «  restaurer la gloire outrage de Dieu et  sauver la race humaine » ( Opere complete III 42f).  Le Christ, Apôtre du Père éternel  à son tour, va transmettre la même mission à ses Apôtres. C’est en vue d’accomplir la mission commencée par le Christ  que ces derniers,  poussés par l’Esprit-Saint, vont  mettre en œuvre la tâche reçue  de lui ;  celle  d’annoncer l’Evangile du salut  à  tous les hommes, les baptisant au nom du Père  et du Fils et du Saint Esprit (Mc16, 15-16 ; Jn 20,21-22).
Pour réaliser  pleinement  cette  mission, «  le Christ a envoyé d’auprès du Père  le  Saint-Esprit,  qui accomplirait  son œuvre  porteuse de  salut à l’intérieur des âmes et  pousserait l’Eglise  à s’étendre ». « Allez dans le monde entier, proclamer l'Évangile à toute la création» (Mc 16, 15). Tel est le mandat qu'avant de monter vers le Père, le Christ ressuscité donna à ses Apôtres. «  Pour eux, ils s'en allèrent prêcher en tout lieu »(Mc 16, 20). Ainsi,   « La tâche d'évangéliser tous les hommes constitue dès lors la mission essentielle de l'Église [...]. Évangéliser est la grâce et la vocation propre de l'Église, son identité la plus profonde. Elle existe pour évangéliser. 

L’Église commence par s'évangéliser elle-même 

 la fête du Sacré-Cœur de Jésus...

Elle  naît de l'action évangélisatrice de Jésus et des Douze, elle est à son tour envoyée, dépositaire de la Bonne Nouvelle à annoncer [...]. L’Église commence par s'évangéliser elle-même.  Ensuite,  l'Église elle même envoie des évangélisateurs. Elle met dans leur bouche la Parole qui sauve. Comme l'Apôtre des Nations, l'Église peut dire: «  Annoncer l'Évangile [...] c'est une nécessité qui m'incombe. Oui, malheur à moi si je n'annonçais pas l'Évangile!  » (1 Co 9, 16) [Décret sur l’activité missionnaire de l’Eglise « Ad Gentes » n0 4].   C’est dans ce sens que,  le 3 juillet 2016,  à la Maison Pallotti a eu lieu,  l’envoi en mission du Père François de Sales NANG  pour l’Espagne (Diocèse de Bilbao). En effet, la cérémonie d’envoi en mission  s’est déroulée  durant les vêpres solennelles  de la veille au soir de la fête du Sacré-Cœur de Jésus, en présence de nombreux confrères prêtres, frères et séminaristes et en présence de la famille du Père missionnaire et de ses amis. Les vêpres étaient  présidées par le Père Joseph Jules NKODO, Supérieur Majeur de la Région Sainte Trinité Cameroun-Nigeria. 

l’Église est essentiellement missionnaire 

Pendant le partage qui a suivi la proclamation de l’Évangile, le Père Joseph Jules NKODO a d’abord remercié  le Père François de Sales NANG pour avoir accepté  la mission ; ensuite il a rappelé au Père François de Sales et tous ceux qui participaient à la cérémonie que l’Église est essentiellement missionnaire (Mt 28, 18- 20) ; et que l’Espagne est un pays de la vieille catholicité, qui, est aujourd’hui indifférente à la religiosité comme de nombreux autres pays d’Europe. Ce dernier a donc pour mission de raviver cette flamme en dormi au cœur de son  pays de mission.  Puis, le Supérieur Majeur a rappelé que  l’Église est engagée dans la dynamique de la  Nouvelle Évangélisation. Cela signifie  qu’elle doit porter la  Bonne Nouvelle du salut à ceux qui ne connaissent pas Dieu et aider ceux qui l’ont reçu à retourner à Lui. Donc le Père  François de Sales aura donc pour mission dans ce pays de vieille catholicité d’aider ceux qui ont reçu Dieu à porter les fruits dans leur quotidien.  Pour cela, il lui faudra beaucoup d’ingéniosités et d’aspirations.  En outre, le Supérieur Majeur a demandé au Père François de Sales d’être non seulement l’ambassadeur de la Région Sainte Trinité Cameroun-Nigeria, à travers un comportement exemplaire ; mais aussi de travailler afin de mener à bien cette mission que lui confie  l’Église à travers la Région Sainte Trinité Cameroun-Nigeria. Enfin, comme un  bon  père qui bénit son fils avant une séparation, le Supérieur Régional a prié  afin que le Seigneur Lui-même, envoi son Esprit-Saint au Père François, pour  qu’il l’aide à mener à bien la mission à lui confiée  par l’Église tout entière à travers la Région Sainte Trinité Cameroun-Nigeria. 

Après le mot du supérieur majeur, s’en est suivi le rite d’envoi avec la remise de la croix du missionnaire au Père François de Sales NANG par le Supérieur Majeur. La cérémonie d’envoi a été achevée par un partage d’un verre de séparation.