HISTORIQUE DE LA REGION SAINTE TRINITE

 notre histoire, votre histoire...

Le Christ dans la gloire...

Le début de la communauté pallottine peut être daté au 18 mars 1890. Ce jour-là, le Saint-Siège érigea la Préfecture apostolique du Cameroun et la confia à la " Pieuse Société des Missions " (Pia Societas Missionum - Les Pallottins). Par décret du 20 mars 1890 fut nommé le P. Heinrich Vieter comme Préfet Apostolique au Cameroun ; depuis, 1889, il était Supérieur de notre communauté au Brésil. Déjà le 1er octobre 1890, la première expédition quitta le port de Hambourg pour arriver à Douala le 24 octobre. C'étaient les deux prêtres P. Heinrich Vieter et P. Georg Walter ; un étudiant en théologie, P. Josef Klosterknecht et cinq frères laïcs : Frère Josef Hofer, Frère Georg Mohr, Frère Hermann Franz, Frère Robert Ulrich et Frère Josef Hirl. Un jour après leur arrivée, ils célébraient la messe sur la terre du Cameroun. Ils fonderont la première station de mission sur la rive de la Sanaga : Marienberg. Là, le Préfet Apostolique, alors que ces missionnaires se trouvaient au bord du découragement et d'un épuisement total de leurs forces physiques, consacra le Cameroun à la Reine des Apôtres. C'était le 08 Décembre. Cette année-là, Andreas Mbangue qui avait été baptisé à St. Ottilien (Monastère des Bénédictins Missionnaires) commença à coopérer à la christianisation de ses compatriotes. Après un engagement fidèle et hautement apprécié, alors qu'il avait travaillé comme professeur, catéchète et interprète, il mourut à Douala le 16 août 1932. Suite à l'évolution rapide de la mission au Cameroun, la Préfecture, par décret du 22 décembre 1904, fut érigée au rang de Vicariat Apostolique et P. Heinrich Vieter fut nommé Vicaire Apostolique et Évêque titulaire de Paraetonium. Après une activité qui ne connaissait pas de repos, il mourut à Yaoundé le 7 Novembre 1914 ; le procès de sa béatification a commencé en janvier 2005. Les écoles étaient le moyen par excellence de mission. Les élèves étaient en même temps des catéchumènes, les professeurs, leur catéchètes. Pour cela, leur formation était prioritaire. A cette fin fut fondée en 1907, à la mission d'Einsiedeln (l'actuel diocèse de Buéa), un Séminaire pour former des professeurs. Le but était d'y former plus tard des prêtres autochtones. Toutes ces activités, et bien d'autres dues à la présence des missionnaires Pallottins, furent brusquement interrompues par la première guerre mondiale. En mai 1916, les derniers missionnaires quittèrent comme prisonniers le Cameroun… Au Cameroun, moururent 26 pères et frères et 5 sœurs pallottines qui, depuis 1892, collaboraient à la mission.

 la mission du cameroun...

C'est sur la demande de l'archevêque de Yaoundé, Jean Zoa, que le Conseil Provincial de Limburg en 1964 - donc 50 ans après - décida d'envoyer à nouveau des missionnaires Pallottins au Cameroun : c'étaient les Pères Ferdinand Kerstin, SAC, Raimund Spira, SAC, Fritz Köster, SAC qui commencèrent à Nlongkak. Le 08 décembre 1990, la mission du Cameroun devint une Délégature de la Province Sainte-Trinité de Limburg en Allemagne. Le premier Délégué était le Père Joseph Böckenhoff, SAC, qui fit beaucoup pour la création d'une communauté locale. Le premier prêtre pallottin camerounais Père Thaddée Mbock, SAC, fut ordonné le 02 juillet 1994 par l'Archevêque de Yaoundé Mgr Jean Zoa. La bonne évolution de la Délégature poussa la Province de Limburg à demander au Conseil Général la transformation de cette Délégature en Région (décision du Conseil Provincial du 19-10-2005). Après la fusion des entités des deux Provinces allemandes du Nord et du Sud et la Région d'Autriche, la nouvelle Province germano-autrichienne a confirmé cette décision lors d'une réunion le 05 février 2007 à Friedberg.
Un peu plus avant, en décembre 2006, le Père Peter Hillen fut envoyé au Nigeria pour commencer une nouvelle mission. Le 8 décembre 2008, la Région sainte Trinité Cameroun-Nigéria fut créée avec le P. Bruno ATEBA EDO, SAC, comme premier Recteur Régional.