LA FORMATION PALLOTTINE

 rencontre continentale des supérieurs majeurs...

En date du 7 au 11 mars 2011, s'est tenue au Sanctuaire Marial de Kibeho, la rencontre continentale des Supérieurs Majeurs Pallottins d'Afrique, qui se tient une fois deux ans. Cette rencontre devait avoir lieu en Côte d'Ivoire, mais à cause de la situation socio-politique, nous avons opté pour Kibeho-Rwanda. Y ont participé le Recteur Général des Pallottins, accompagné de deux Consulteurs Généraux, 3 Recteurs Provinciaux (deux de l'Inde et un de Pologne), 2 Recteurs vice-Provinciaux (celui du Brésil et d'Allemagne), 2 Recteurs Régionaux (celui du Cameroun-Nigeria et celui du Rwanda-RD Congo), 4 Délégués Provinciaux, un secrétaire et un traducteur. Le thème abordé dans cette rencontre est inspiré du message final de Sa Sainteté Benoit XVI lors de la clôture du deuxième Synode Africain : "Afrique, lève-toi et marche ". La pertinence de ce thème reste d'actualité. Oui, le moment est venu où l'Afrique ne doit plus continuer à attendre passivement l'aide qui vient de l'extérieur ; elle doit se lever, prendre en main ses responsabilités et marcher avec la lumière de l'Evangile. Pour y arriver, le Recteur Général, le Révérend Père Jacob Nampudakam SAC, dans son mot d'ouverture, nous a proposé trois attitudes à adopter, à savoir l'espérance, le respect et le courage. L'espérance, car la situation d'Afrique n'est pas totalement négative ; elle a beaucoup de potentialités et de signes positifs d'espérance. Le respect, car l'Afrique a ses propres valeurs et potentialités qu'il faudrait savoir valoriser. Quant au courage, c'est ce qui permet de regarder en face la situation, l'analyser objectivement et proposer des solutions concrètes.

 un partage de nos expériences...

Après les cérémonies d'ouverture, les participants ont partagé les expériences très riches des activités pallottines dans les différents coins d'Afrique, et ont entamé des vifs débats et décisions sur l'ouverture des nouvelles missions pallottines en Afrique (Malawi et Uganda), sur la collaboration entre les différentes entités pallottines, sur les espoirs et défis de la formation pallottine en Afrique et sur l'autofinancement. Ce qui ressort de ces débats, c'est la volonté d'aider les Africains à assumer leurs propres responsabilités. Les décisions relatives à la question d'autofinancement étaient inspirées par le proverbe chinois qui stipule qu'au lieu de donner un poisson à un pauvre, il faudrait lui apprendre comment pêcher le poisson lui-même. Tous les participants étaient touchés par la pertinence du message lancé par Monseigneur Augustin Misago, Evêque du Diocèse de Gikongoro (où se trouve Kibeho), dans son homélie prononcée lors de la messe de clôture. Du contenu de son homélie, l'Evêque nous a donné l'impression d'avoir participé personnellement à toutes les assises de notre rencontre continentale. Et comme l'a souligné le Recteur du Sanctuaire, le Père Pawlowski Zbigniew SAC, la tenue de cette rencontre à Kibeho était providentielle et non pas le fruit du hasard. C'était une occasion de prier, de faire le pèlerinage dans ce lieu saint unique en Afrique, et de se laisser toucher par le message de Kibeho où la Vierge Marie, Nyina wa Jambo (Mère du Verbe), nous invite à la conversion et à la prière incessante. Kibeho devient de plus en plus un Sanctuaire international et son message est pour le monde entier.

 recommandations et décisions finales...

A la fin de la rencontre, nous avons procédé à la votation des recommandations et décisions finales, à l'évaluation de la rencontre et à l'élection du nouveau Comité de Coordination de ces rencontres en Afrique. Les résultats de cette élection : Président-Père Romuald Uzabumwana SAC (Recteur de la Région Sainte Famille, Rwanda-RD Congo) ; Vice-président-Père Bruno Ateba SAC (Recteur de la Région Sainte Trinité, Cameroun-Nigeria) et Secrétaire Permanent-Père Florent Eloundou SAC (Délégué Provincial pour la Délégature Saint Joseph, Afrique du Sud). La prochaine rencontre continentale aura lieu en 2013, en Cote d'Ivoire. Rappelons en passant que la Société de l'Apostolat Catholique, communément appelée Pallottins, a été fondée à Rome, en 1835 par Saint Vincent Pallotti ; elle est présente dans plus de 40 pays du monde entier dont 10 sur le continent africain : Afrique du Sud, Cameroun, Congo (RDC), Cote d'Ivoire, Kenya, Mozambique, Nigeria, Rwanda, Tanzanie et Zambie. Après la clôture des travaux de la rencontre continentale, les Supérieurs Majeurs Pallottins ont visité quelques lieux significatifs pour l'histoire du Rwanda, la mission de l'Eglise et des Pallottins dans cette Région: à Butare, le noviciat francophone qui accueille les novices de 6 pays d'Afrique ; à Ruhango, le Centre Jésus Miséricordieux qui travaille pour la guérison intérieure et la réconciliation dans ce pays meurtri; le Site Mémorial du Génocide qui nous rappelle la page noire de l'histoire de l'homme qui refuse la logique de l'amour ; à Kabuga, le Sanctuaire de la Miséricorde Divine où a eu lieu le Congrès National sur la Miséricorde Divine en octobre 2010 et enfin la Nonciature Apostolique, pour une rencontre d'échange avec le Nonce Apostolique, Monseigneur Ivo Scapolo, qui nous a bien accueillis et qui, dans son homélie, nous a adressé un message d'encouragement devant les défis et les espoirs d'aider l'Afrique à se lever et à marcher. A vous tous et toutes qui nous avez accueillis, surtout aux confrères et consœurs de la communauté pallottine à Kibeho, nous exprimons notre profonde gratitude pour l'accueil, le sourire, le sacrifice, l'hospitalité et l'organisation pour que cette rencontre atteigne ses objectifs.

Père Romuald Uzabumwana, SAC
Président du Comité de Coordination