L’INSTITUT PALLOTTI D’AFRIQUE  

 Une premiere dans le continent...

Publié par  François MENYENG        le 15-02-2016
Le 22 janvier 2016 marque une date importante dans notre région Sainte Trinité Cameroun-
Nigeria. Ce jour en effet a vu l’ouverture pour la première fois de l’institut Pallotti d’Afrique en présence de nombreux supérieurs, formateurs, conseillers généraux, religieux, religieuses et laïcs  de la communauté Pallottine. Nous soulignons de façon particulière la présence de Monseigneur Bruno ATEBA EDO, sac évêque de Maroua-Mokolo, qui, au milieu de ses multiples charges a tenu à participer à cette cérémonie. 

Nous avons donc débuté par la célébration eucharistique présidée par Monseigneur Bruno ATEBA EDO au cours de laquelle le Père Joseph Jules NKODO, Supérieur régional des Pallottins au Cameroun et au Nigeria a remis au révérend père Hervé OKOLONG, son décret de nomination comme le tout premier recteur de l’institut Pallotti d’Afrique. A la fin de la célébration les participants ont tous visité l’institut à la suite de Monseigneur qui bénissait les locaux. La plus grande joie était de voir un cadre propice à la prière, aux enseignements, aux retraites, aux conférences et surtout à la découverte du charisme et de la spiritualité Pallottine à travers la bibliothèque et le musée. 

 Un cadre ideal pour se ressourcer...

 par notre saint fondateur...

C’est aussi un cadre idéal pour se ressourcer spirituellement pour ceux qui ont des difficultés et un lieu de repos ouvert aux hommes de toutes races, cultures, nations sans distinction aucune. L’ouverture de L’institut Pallotti est donc une aubaine pour les peuples du continent Africain car ils pourront désormais découvrir le Christ tel que vécu par notre Saint fondateur saint Vincent Pallotti et poursuivi par ses disciples aujourd‘hui. 

 Une aubaine pour les peuples...

 Un moment de communion...

La cérémonie a donc pris fin par un cocktail qui ouvrait à Nkol-eton, la célébration fête de notre Saint fondateur, saint Vincent Pallotti. A chacun d’y récolter des fruits de ces moments communion en cette année de la miséricorde.