PROFESSIONS PERPETUELLES DU 28 JUIN 2013

 suivre le christ, c'est embrasser la croix...


L'année jubilaire de canonisation de notre fondateur Saint Vincent Pallotti ne cesse pas de cumuler une multitude d'événements extraordinaires et inédits pour les Pallottins et pour l'Église du Cameroun. Point n'est besoin d'en faire la liste exhaustive. Nous ferons uniquement cas de la Consécration Perpétuelle de dix de nos confrères le 28 Juin dernier en la paroisse Saint Vincent Pallotti de Nlongkak. Qu'est ce qui a fait la spécificité de cette Consécration Perpétuelle par rapport aux autres ?

En effet cette Consécration Perpétuelle a épousé la dynamique novatrice de l'année jubilaire de canonisation de notre Saint fondateur Vincent Pallotti. Au rang des innovations, on peut citer le grand nombre de candidats, jamais au Cameroun une Consécration Perpétuelle n'a eu autant de candidats. Le nombre d'entités pallotitines représentées a également été une innovation, il s'agit de la Région Sainte Trinité Cameroun-Nigéria de laquelle sont issus les Frères Roland Anselme NGOK, SAC ; Daniel Éric MEBARA, SAC ; Stéphane MODEGOAN NDJEMBIE, SAC ; Joseph Séraphin EDZOA TOLO, SAC ; Billy Remondière MBODA, SAC ; de la Délégature de Cote d'Ivoire dont les Frères Clair Michel NIMBA, SAC, Rodrigue CHABI AWE, SAC et Richard Ghislain YEDE YAO, SAC. Ceux-ci sont désormais les membres à consécration perpétuelle. On note pour cette délégature la consécration perpétuelle du tout premier Béninois du nom de Fr. Rodrigue CHABI AWE, SAC. C'est également la première fois que les confrères de cette délégature font leur consécration perpétuelle au Cameroun. La Région Sainte Famille Rwanda-Congo était quant à elle représentée par les Frères Yves UWINEZA, SAC et Jean Pierre KAMARA NGABO, SAC.

Un autre fait extraordinaire est la présence des Supérieurs de la Province de Pologne de laquelle la Délégature de la Côte d'Ivoire dépend, il s'agit du Supérieur Provincial le P. LAZACK et de deux de ses conseillers. L'on note également la présence du Délégué de Cote D'ivoire le P. Adams.

Ce sont ces personnalités pallottines de haute facture que le Père Bruno ATEBA EDO, célébrant principal et par ailleurs Supérieur de la Région Sainte Trinité Cameroun-Nigeria a solennellement saluée la présence dès l'ouverture de la célébration. De son homélie que nous n'oserons pas résumer nous retiendrons trois points. D'abord la joie et l'interpellation que suscite en nous l'engagement définitif des confrères résolus à vivre dans la mouvance de l'Esprit Saint en suivant librement et fidèlement le Christ. Ensuite le Père Bruno a rappelé la signifiance et l'exigence de la « secuela Christi » non sans insister sur l'exigence du célibat consacré, cette magnifique histoire d'amour. Saint Jean Chrysostome y voyait un don volontaire et libre et affirmait à propos: « Dieu ne le refuse à personne, quand on le lui demande avec ferveur… Ce don est accordé à tous ceux qui le souhaitent et qui le demandent ». Mais, il ne suffit de le vouloir, encore faut-il travailler pour bien le recevoir : « Cela fut donné à ceux qui l'ont demandé, qui l'ont voulu et qui ont travaillé pour le recevoir ! » écrivait également Saint Jérôme.

Le troisième point était une invitation adressée à tous et particulièrement aux élus du jour à être des apôtres de l'unité et la réconciliation, des hommes de Dieu qui unissent et réconcilient, des constructeurs de ponts au sein de notre communauté Pallottine en Afrique entre nos 3 entités à savoir : La Délégature de la Côte d'Ivoire, la Région Sainte Famille Rwanda-Congo et la Région Sainte Trinité Cameroun-Nigeria.

La célébration s'est poursuivie par la Consécration Perpétuellement devant le Père Bruno qu'assistait alors le Supérieur Provincial de Pologne, représentant du Supérieur de la Région Sainte Famille. Après quoi, tous les confrères à consécration perpétuelle ont procédé à travers un geste de fraternité à l'accueil des élus du jour. La fin de la célébration fut marquée par trois allocutions dont une du Fr. Roland Anselme NGOK, SAC représentant des élus du jour qui exprimait sa joie et sa gratitude ; une autre du P. LAZACK, Sac prononcée en Italien, et traduite en Français par le P. Richard NGONO, Sac dans laquelle, dans un ton comique, il a réitéré les enseignements du Père Bruno, Sac et loué le sens de la collaboration dont fait montre les différentes entités pallottines en fête. La dernière allocution prononcée par le Père Bruno a été un mot d'action de grâce et de remerciements et une expression de satisfaction. Cette dernière allocution s'est achevée par une remise des cadeaux à nos trois convives par le P. Bruno C'est un chant d'action de grâce exécuté par les élus du jour qui finalement va nous conduire à des agapes fraternelles. Qu'il est bon et beau de voir la famille pallottine s'enrichir !

Fr. Luc Armand ATANGANA MEKONGO, Sac.