REMEMBER MONSEIGNEUR HENRI VIETER

 au cimetière de mvolyé...

7 novembre 1914, 7 novembre 2010, cela fait 96 ans que Dieu a rappelé auprès de lui son serviteur Henri VIETER. Pour marquer d'une pierre blanche cet anniversaire, la Région Sainte Trinité Cameroun-Nigéria a organisé tour à tour une conférence sur Mgr Henri VIETER et une messe pontificale. La conférence a eu lieu le vendredi, 5 novembre 2010 au centre Jean XXIII de Mvolyé. Pendant son allocution, l'abbé Joseph Marie NDI OKALLA, le seul conférencier de la circonstance, est revenu sur l'importance de la mémoire des ancêtres et a fait une présentation de la vie de Mgr Henri VIETER. Il a terminé par le profil du travail qu'il avait au Cameroun. Pendant la phase des questions-réponses, il est revenu sur la cause de béatification et a donné l'état d'avancement. Il a par ailleurs relevé que la force des Pallottins de cette époque est de n'avoir pas réalisé une religion au rabais pour les indigènes, mais d'avoir mis toutes les composantes de l'Eglise en collaboration.

 une messe pontificale...

La messe pontificale qui marquait le deuxième moment de cette commémoration a eu lieu le 7 novembre 2010 en la Basilique-Marie-Reine-des-Apôtres de Mvolyé. Elle a été présidée par Mgr Piero PIOPPO, Nonce Apostolique au Cameroun et en Guinée Equatoriale. Au début de la célébration le Père Bruno ATEBA EDO, Supérieur Régional des Pallottins au Cameroun et au Nigéria, a situé l'événement qui nous rassemble ce jour, à savoir les 120 ans de la présence de l'Eglise Catholique au Cameroun et particulièrement l'anniversaire du décès de Mgr Henri VIETER, premier Evêque Pallottin. Il a aussi souligné l'urgence de prier et de solliciter son intercession pour sa béatification qui dépendra en grande partie de l'apport des fidèles. Pendant cette même Célébration Eucharistique le Nonce est revenu, pendant l'homélie, sur l'événement du jour. Mais il a beaucoup mis son accent sur la foi laissée par nos pères et a exhorté les chrétiens du Cameroun à ne pas trahir cet héritage. Il a aussi remercié la présence pallottine actuelle au Cameroun et a demandé aux Pallottins de veiller comme leurs prédécesseurs à l'affermissement de cette foi. Après la communion, la Voix du Cénacle a exécuté une hymne préparée en honneur à Mgr Henri VIETER.

 Prie pour nous pauvres pécheurs...

Après la célébration, les chrétiens et tout le clergé présent sont descendus au cimetière où repose Mgr Henri VIETER pour lui rendre hommage et ont déposé une gerbe de fleurs et des bougies sur sa tombe. La gerbe de fleur a été déposée par le Régional des Pallottins au Cameroun et au Nigéria, tandis que la bougie symbolique a été déposée par le Recteur de la Basilique de Mvolyé, Père Venant SAMBA, sac. Pendant ce moment fort, le Nonce a dit une prière et tous, nous avons pris en cœur la prière de la cause de béatification du premier Evêque du Cameroun. De cette commémoration du décès du premier Evêque du Cameroun et premier Evêque pallottin, nous voulons d'abord rendre grâce à Dieu pour la foi qu'il a implantée au Cameroun et une chose reste à retenir : continuons à implorer la bénédiction de Dieu et demandons l'intercession de Mgr Henri VIETER pour qu'il nous montre davantage des signes qui permettront l'avancée de sa béatification.